Fiche de présentation

imprimer la fiche

OP DE BEECK, Hans

né en 1969 à Turnhout, Flandre, Belgique ; 1992-1996, Beaux-arts Saint-Luc, Bruxelles ; 1996-1997,  Beaux-arts d' Anvers ; 1998-1999,  d'Amsterdam ; vit à Héverlée, Bruxelles.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Installationniste*, il montre une maquette d'avenue, la nuit, éclairée par une lumière noire, dans le vide de cette artère privée de circulation, seuls les feux de signalisation alternent, Location, (1998). Une salle tapissée de moquette noire du sol au plafond et un navire fantôme dont seul le personnel présent et une video de dernier voyage permet de conclure à son état d'avancement, d'achèvement, Sea of Tranquility, (2010).Vidéaste* avec Insert Coin, (1999), auto tamponneuse pour enfants qui bascule sur son axe fixe et avec Coffee, (1999), vacuité (senti)mentale d'un couple dans une cafétéria. Loss, (2004), gros plans en noir et blanc sur les visages d'un couple séparé sur un texte poétiquement hermétique, récité d'une voix hors champ, qui lui donne quelque familiarité avec Hiroshima, mon amour et sa distance, récurrente ; il trace avec minutie, à la mine de plomb des plans ou des détails de sa video dont il montre également des images agrandies aux dimensions d'un mur. Dessinateur, il compose des architectures possibles mais improbables, dans un dépouillement qui rôde autour de l'épure d'architecte, House, et de sont des ruines ; Supermarket, et c'est une constuction de béton, en hauteur, aveugle ; View, et c'est une cabane de chasse sur pilotis. (2006).

Expositions : 1999, 2000, Dorothée De Pauw, Bruxelles, (P); 2000, Lovideo, The Vendetta, New York, (G); Espace Erasme, Brera, Milan, (P); 2004, 2006, Les Filles du Calvaire, Paris, (P) ; 2010, Crand Café, Saint Nazaire, (P).