Fiche de présentation

imprimer la fiche

ALMOND, Darren

né en 1971 à Wigan, Angleterre, Royaume-Uni; 1994, diplômé de la Winchester School of Art.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Reprenant l'apologue de Gargantua, il installe* des objets surdimensionnés pour le lieu, un ventilateur de plafond aux trois palmes qui frôlent les murs, créant l'angoisse. Vidéaste*, Auschwitz, (1997), il filme simultanément les deux Abribus du camp, celui qui y mène et celui d'où l'on part sans que le temps qui passe ne marque de différence; la technique semble ramener un film muet en noir et blanc d'autrefois. Il recrée en noir et blanc la terreur des trains de foire entrant dans une caverne (1999). Today, (2000), un caisson à bandes électriques changeant les jours. Il annonce la couleur, si l'on peut dire, en peignant deux plaques de métal à la manière d'enseignes, portant des mots de Joseph Brodsky, Only Sound Needs Echo and Dreads its Lack.. Il montre des photos en noir et blanc d'étais et de rails d'un pont abattu dans la neige en Sibérie, et l'on songe aux toiles de Soulages*, Minus 60,000, (2005) Il aime la neige parce qu'elle lui fournit le blanc qui fait ressortir le noir. En couleur, éclairé par la seule pleine lune, il retrouve le site de la Montagne jaune, (2007), si souvent traité par l'estampe. Ainsi en va-t-il de sa video Arctic Pull : (2003) dans la nuit sur la glace de l'arctique, un homme à l'anorak banc, tire un traineau et il est seul éclairé par une torche.

Expositions : 1991, Crawford, Cork, Irlande (P); 1996, ICA, Londres (P); 1997, Royal Academy, Londres, (G); 1997, Arc, Paris, et Max Hiltzer, Berlin, (G); 1999, Max Hilzer, Berlin, (P); 1999, 2005, Chantal Crousel, Paris, (G).