Fiche de présentation

imprimer la fiche

KIAROSTAMI, Abbas

né le 22 juin 1940 en Iran ; 1958, réussit le concours d'art graphique ; Beaux-arts de Téhéran ; graphiste;1969, crée le département cinématographique de l'institut pour le développement des enfants ; cinéaste ; vit à Téhéran.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Peintre d'abord, photographe en noir et blanc, à compter de 1975 environ. Le plus japonisant des photographes iraniens. Sur des panneaux de grande longueur, la neige scandée de bouleaux ; dépouillement total de la plastique, (1978-2003, musée du cinéma, Turin). Il en tire une installation* spectaculaire, collant sur des colonnes des photos en couleur, de fûts d'arbres, dans un espace entouré de miroirs démultipliants et au son de cris d'oiseaux, Forêt sans feuilles, (2005). Il photographie, en noir et blanc encore, les routes dans des paysages désertiques, qui vont Dieu sait où, (1978-2003, musée du cinéma, Turin). Et encore des paysagesau travers de vitres qui retiennent les gouttelettes et les trainées de pluie. Lors de ses tournées de repérage dans le Caucase, il photographie en couleur l'arbre isolé dans les montagnes et leurs plages géologiques ou climatiques. Jusqu'en 1991, son sujet principal est l'enfant. Il s'attache aux murs ; non pas les murs nus mais ceux qui, pauvres, rendent néanmoins une dimension plastique, par ombre de la végétation, par éraflure de l'enduit, par une tige d'ampélopsis, par le mortier des briques, Walls, (2010).

Videaste*, il prend en plongée frontale, un couple dans son lit, Sleepers, (2001) ou un enfant dans le sien Ten Minutes Older, (2002), immobilité des corps et contraste entre le blanc des draps et la couleur des eaux.

Expositions : 1997,  gal. de France, Paris, (G), 1999, 2010, (P) ; 2001, Regards persans, Electra, Paris, (G) ; Centre Pompidou, Paris, (P).