Fiche de présentation

imprimer la fiche

WOLMAN, Gil

né le 7 septembre 1929 à Paris, France ; 1949, adhère au groupe lettriste*; 1952, fonde à Bruxelles, avec l'essayiste Guy Debord, et Jean-Louis Brau*, l'Internationale lettriste ; 1957, en est exclu ; 1995, meurt le 3 juillet des suites d'un cancer.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Une oeuvre marquée par la volonté de séparation. Après avoir participé activement au mouvement lettriste, par le texte, Megapneumie, (1950)  désintègre la consonne pour rendre à la voyelle toute sa force ; il confirme par le film  L'Anticoncept, (1952), est projeté sur ballon-sonde et provoque sur les spectateurs, paupières closes, des effets optiques*. Les Peintures lettristes, (1961-1963) envahissent la surface, de textes illisibles, dans des variations de bleus marines avec des lettres cryptées de sorte que l'on croit à la non-figuration, Ecriture gestuelle sur fond bleu, (1962). Art scotch, (1963), consiste à arracher des bandes de textes imprimées au moyen de bande adhésive et à les rapporter sur des supports divers avec  simplicité, Time Square, (1964), entrelacées, Tissage adhésif, (1968, Frac-Bourgogne), ou avec recollage de lettres, mots et images tirés des quotidiens, posés sur supports en forme de lattes. Il déchire en quatre des images, et les  reconstitue en forme de croix. Il peint des tableaux de textes, au graphisme fruste, doublé de son ombre en grisé, L'Homme regardait les choses, (1979, Frac-Bougogne). et sous forme de journal, Duhring Duhring. Il invite le public a restituer mentalement la rétrospective de Schwitters* après le décrochag quand ne demeurent que les cartes, Voir de mémoire, (1995).

Expositions : 1954, Le Double Doute, Paris, (P) ; 1962 Musée d'art moderne de la ville, Paris ; 1972, 2010, Lara Vincy, Paris et Artissima, Turin, (P) ; 2007, Nouveau réalisme, Sprengel Museum, Hanovre, G) ; 2010, Musée d'art contemporain, Barcelone, (P) ; 2014, Natalie Serousi, Paris, (P)

R├ętrospective : 2010, Musée d'art contemporain, Barcelone ; 2011, Fondation Seralves, Porto.