Fiche de présentation

imprimer la fiche

DUFRÊNE, François

né le 21 octobre 1930 à Paris, France; 1946-1953, poète, fait partie du mouvement lettriste*; 1954, rédacteur au ministère des Travaux publics, des Transports et du Tourisme; 1955-1959, service militaire au Maroc, dont il est rapatrié pour motifs sanitaires ; 1960, co-fonde le groupe des Nouveaux réalistes*; 1982, meurt à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : De décembre 1957 à 1971, comme Hains* et Villéglé* ou, dès 1954, Rotella* en Italie, il recueille des affiches lacérées dont il montre l'envers avec ses couches irrégulièrement superposées aux teintes assourdies, celles de l'imprégnation de la coll et du salpêtre : c'est le nuagisme* de l'affiche tantôt figuratif, L'Inconnue, (1961), tantôt abstraite, Théâtre des nations 70, (1970, MAMStE), La Baie du métro Saint-Michel, (1973, FRAC Franche-Comté), Le Grand Bleu de Nantes, (1981, MBANa). Il n'opère, généralement, qu'après une certaine reconstitution hasardeuse; parfois, il intervient discrètement pour faciliter la seconde lecture, ou explicitement, quand onze panneaux en envers d'affiches découpées forment la phrase MOT NU MENTAL (1964). Ces déchets d'affiches sont marouflés, enduits de vernis et dûment signés. Dans les années 70, il s'est aussi consacré à des montages symétriques de stencils aux textes encrés, illisibles d'autant qu'eux aussi sont appliqués à l'envers. Du même procédé, le Triptyque bibliothèque, (1974) présente trois fois six rangées de dos de livres rehaussés de titres çà et là, de hauteurs identiques et d'épaisseurs diverses, ou encore Cantate des mots camés, (1978, MAMAC), deux rangées de 30 panneaux de 90 x 60 cm, les 15 supérieurs avec une géométrie de couleur sur petits carreaux, les 15 inférieurs avec des mots associés phoniquement, course à pied-pied de porc-port salut.

Expositions : 1973, Numen, Lyon (P) ; Weiller, Paris, (P) ; 2010, Georges-Philippe Vallois, Pa   ris, (P).