Fiche de présentation

imprimer la fiche

BARBIER, Gilles

né en 1965 à Vanuatu, alors Nouvelles-Hébrides ; diplômé en Lettres d'Aix-en-Provence et des Beaux-arts de Marseille ; 1992, se consacre à l'art ; vit à Marseille.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Plasticien

Présentation : Il conceptualise* dans Pages roses, (1995), sur la muséologie.  Éternité méthode dure, (1997) reconstitue, dans la plus grande loufoquerie, un environnement chirurgical : table d'opération, maquette de l'hôpital, photos de l'opération qui consiste à enlever une glande cervicale dont l'ablation rend fou. Habitat électrogène, (1994, FRAC PACA), coupole sur cube récupérant toutes les énergies humaines dépensées dans l'habitacle.
Graphiste, il reproduit, par un travail de bénédictin, sur grande échelle, des pages d'encyclopédie, en écrivant en capitales, les entrées, suivies de graphismes illisibles, et en assurant la mise en page illustrée de vignettes en sépia, D'A à Alpha, (1993, Frac- PACA) ou D'Alphabet à Aristarque, (1994, FNAC). Il montre le Reproducteur, (1997), monstre sécrétant des cordes de linges familiers. Sa constante, les liens associatifs matérialisés, comme cette Généalogie, (1998), aux images reliées les unes aux autres, en arborescence, autour du docteur : femme, parents, enfants, amants, donneurs d'organes, animaux familiers, etc. Les Vers, (2009, MNAM), six papiers noirs encadrés, aux lombrics annelés et bavards s'exprimant en bulles¨ ou sans texte une pseudo-B.D, Six Short Stories of the Dice Man, (2011), alternant la manière fouillée du XIXè siècle et la ligne félémentaire de la bande dessinée.
Démesuré, The Game of Life, (2010), jeu inventé en 1860 par l'américain Milton Bradley, est mis en 3D, dans une forêt où se cachent les 6 joueurs, nains à la tête expressive, habillés en Gilles de Binche, maître d'hôtel, superman, etc.Imagination et technicité sans limites,
il se fait mouleur relevant plus du musée d'anatomies bizarres que du musée Grévin.  L'Ivrogne, (1999, Val), autoporgtraitj, effondré de la tête duquel s'échappe une spirale remplie de jouets, tenant la place des bulles de BD*, et indiquant à quel mentisme le sujet et soumis ; dans le même esprit, Le Gâteau, (2004), motte de terre couverte de végétations et parcourue de galeries, ou encore un défilé protestataire, fixé au plafond, têtes et pancartes en bas, (2006). Circuit suspendu, de bananes chevauchées par de petits personnages en haut-de-forme, Banana Riders, (2009).
Photographe érotique, d' un couple sur fond  couleur eau, très préoccupé de leurs parties génitales. Il prend un panoramique à Marseille, gommant au maximum les jonctions nécessaires pour n'avoir point de déformation, Perdu dans le paysage, (1999), dit épreuve unique, auquel répond le même panoramique par Bublex*, titré, lui, De long en large, et réputé épreuve unique puisque revendiqué par une autre signature.
Il s'amuse, reconstituant en installation* commencée par un vaste radeau chargé de quoi survivre, continuée par un fromage immense, mué en primate à la peau éclatée, s'achevant sur une maquette de deux chalets au sommet de pics surgis d'une forêt de résineux ; le tout est animé par des tubes d'air et encerclé par un gigantesque reptile, Méga-maquette, (2008) ; au mur, la reproduction en deux dimensions de la chose. C'est déjà le cas d'Orgue à pets, (1996), quand il se met en scène, en verre, les intestins tuyautés. Il accroche 48 dessins à bille ou à phylactère, sur chacun de 4 tourniquets qui tournent à des vitesses différentes de sorte que le spectateur peut apprécier ou apercevoir, (2008-2009), ou sur un grand tourniquet qui, lentement, présente ses dessins de végétaux agrandis. Des cabanes dans un arbre en vie, des bidonvilles dans un coussin, en face de petites choses entortillées dans de clinquants papiers à bonbons, un jardin en vie au somme d'une sphère métallique portée par des racines, ou l'intérêt porté à l'écologie, (2010). Une tout plongeoir, de baguettes liées en du-iagonales et enduite de verni et au bout d'un fil en contrebas, la figurine de l'usager, The Game of Life, (2011, MAC).

Expositions : 1992, Centre d'art contemporain, Grenoble, (G) ; 1993, Musée de Rijeka, Croatie, (G) ; 1995, Kulturhaus, Linz, (P) ; 1994, Arc, Paris, (G) ; 1994, 2014, George-Philippe Valois, Paris, (P) ; 2009, La Force de l'art, Grand Palais, Paris, (G) ; 2011, Paris-Delhi-Bombay, Centre Pompidou, Paris, (G) ; 2012, Tentation du verre, Château de Villeneuve, Vence, (G)

R├ętrospective : 2006, Carré d'art, Nîmes.