Fiche de présentation

imprimer la fiche

GALLEN-KALLELA, Akseli ( Axel Waldemar Gallen, dit )

né en 1865 à Pori, Grand-duché de Finlande, Russie  ; 1876-1884, Lycée suédois, Helsinki ;  1884-1889, académie Julian, Paris ; 1886-1887, académie Cormon, Paris ; 1895, séjourne à Berlin ; 1907, adhère à Die Brücke* et finlandise son nom ; 1907-1911, séjourne au Kenya ; 1917, indépendance de la Finlande ; 1923, membre d'honneur de l'Académie des beaux-arts de Berlin ; 1923-1926, voyage aux Etats-Unis ; 1931, meurt à Stockholm d'une pneumonie.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il traverse un demi-siècle et ses genres au point d'incarner la continuité de la peinture finlandaise. A paris, il s'imprègne de la construction et de la manière des impressionnistes sans négliger les peintres mineurs de  l'art bourgeois, Boulevard parisien, (1885, Musée de Turku) de  Au passage il croise le symbolisme, Mary Gallen, (1894), voire le divisionnisme, Orante, (1894), et le naturalisme, Berger de Paanajarvi, (1892), La Vieille femme et le chat, (1885,Turku), comme il se soumet aux académies, Démasquée, (1888, Atheneum, Helsinki).  Il transpose des épisodes de la geste de Kalevala, en toile illustratrices, La Défense de Sampo, (1896,Turku), ou La Mère de Lemminkaïnen, (1897, Athenum,Helsinki), sans compter la décoration du Mausolée de Sigrid Jusélius, (1897-1898), avec des allégories de la vie et des saisons, dépouillées d'afféteries.
Au XXè siècle, il revient à tous ces genres croisés, passant d'un symbolisme délavé, Le Voyage de Vainamoven, (1909,Atheneum, Helsinki) à un aménagement plongeant et centrifuge de la réalité, Le Rapt du Sampo, (1905, ibid).
Il semble découvrir la modernité avec une simplification froide du paysage, gros plan sur les couvertures de neige, Hiver, (1902), Le Lac Keitele, (1905, Mus. de Lhati, et NG, Londres), devient expressionniste*, Portrait de Gorki, (1906, Ateneum, Helsinki) penché en avant sur fond nu. Il adopte une sorte de fauvisme*, pour Les Skieurs, Aleksi and Jorma, (1909). Squelette de chameau dans la savane, (1909, Mus. d'Espoo),  Autoportrait avec Cheetah, (1910), c'est la période africaine ou la luminosité équatoriale explose.

Expositions :  1895, Berlin, (G) ; 1923, Art Institute, Chicago, (P) ; 1900, Pavillon finlandais, Exposition internationale, Paris, (P).

R├ętrospective : 2012, Musées d'Orsay, Paris,Kunstpalast de Dusseldorf et Art Museum d'Helsinki.