Fiche de présentation

imprimer la fiche

CHARBONNIER, Jean-Philippe,

né le 28 août 1921 à Paris, France, fils de Pierre Charbonnier* ; 1941, laboratoire Blanc et Demilly* à Lyon ; 1940-1945, vit en Suisse ; 1950-1974, travaille pour le magazine Réalités ; 1975, enseigne ; 1975, participe à l'ouverture de la première galerie parisienne de photographies, Agathe Gaillard* qui devient sa femme ;  2004, meurt le 28 mai à Grasse.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Documentariste en noir et blanc. Le 5 octobre 1944 à Vienne, Isère, il prend en séquence l'exécution d'un collaborateur, des préparatifs au coup de grâce, et son regard est celui de la sym-pahtie au sens étymologique. Il parcourt le monde dans les années 1950, Sahara, Chine, Mongolie ; il photographie en noir et blanc, en instantanés, la vie quotidienne, celle de la France aussi et de préférence des plus jeunes ou des plus modestes. L'Enfant flou, (1947, MEP), photo ratée devenue emblématique puisque toute l'image à l'exception d'un réverbère est floue, ce dernier étant net.  En 1954, il effectue un reportage dans un hôpital psychiatrique. Il s'intéresse à la vie quotidienne, et met n évidence ce qu'elle a de spécifique qui, avec les ans devient désuet et témoigne d'une époque.Scène de piscine, (1975), Jeunes endimanchés prêts pour un bal, (1951), déjeuner dominical bourgeois, signature d'acte chez un notaire, etc.

Expositions : 1972, Maison de la Culture, Le Havre, (P) ; 2011, Agathe Gaillard, Paris, (P).

R├ętrospective : 1983, Musée d'art moderne de la ville, Paris.

Citation(s) : On a dit : -Un naturaliste désinvolte. (Michel Tournier).

Bibliographie(s) : 2003, La Filature, Mulhouse, (P).