Fiche de présentation

imprimer la fiche

BAYRLE, Thomas

né en 1937 à Berlin, Allemagne ; formation de tisserand ; 1975-2009, enseigne à l'École municipale de Francfort ; 2005, séjourne en Chine ; vit à Francfort.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Imprégné du mode de pensée de l'École de Francfort* et  formé comme tisserand, il en adopte la stratégie : répétition sérielle sur la trame de fils capables de se métamorphoser en un tout différent ; créant durant la guerre froide, il décèle les analogies entre l'Est et l'Ouest., entre marxisme et capitalisme. L'Orgie de Nuremberg, (1966), le bras levé au brassard nazi, écrase une foule de petits humains. 
Il travaille manuellement  au moyen de timbres en caoutchouc, de collages, de photocopies, de sérigraphies, il ne cesse de répéter le même motif en lignes graphiques superposées. Un système fractal, Christel von the Post Office, (1970), opératrice formée de ses instruments réduits à des dimensions cellulaires ;  Pils, (1973), le grand verre de bière tant composé d'une masse de minuscules verres identiques. Un simple alignement de la même vignette, La Vache qui rit, (1967); c'est dans ce système qu'il crée des images érotiques, Du feu dans le blé, (1970).
La pixellisation d'une photographie, Louis Armstrong, (1973), ou Agnelli dans la jungle, (1972), répétition en longues verticales vertes de chaînes de fabrication, en  un ensemble devenant abstrait*, ou encore des X allégoriques disposés en gratte ciel dans une dominante bleue, T.V. Madonna, (1987).
A compter de 1988, il se sert d'un logiciel qui se charge des répétitions ; les mêmes systèmes que du temps manuel, (cfr supra) étant exploités, Philip Johnson, (1999).School, (2005), lui fait condamner le bourrage de crâne de l'Occident et les photos des grands rassemblements chinois aux uniformes interchangeables, lui font poursuivre la comparaison entre les deux régimes.


Expositions : 1964, 2012, documenta Kassel ; 1963, Bergtrasser, Darmstadt, (P) ; 1965, ICA, Londres, (G) ; 1968, Apollinaire, Milan, (P) ; 1972, La Pochade, Paris, (P) ; 2003, Biennale de Venise ; 2006, de Berlin ; 2007, de Lyon, et Frac-Limousin, (P) ; 2008, Air de Paris, Paris, (G) ; 2011, Centre culturel suisse, Paris, (G) ; 2013, Wiels, Bruxelles, (P) ; 2013, Centre Pompidou, Metz, (G) ; 2015, The German pop, Schim Kunsthalle, Francfort, (G).