Fiche de présentation

imprimer la fiche

RENGER-PATZSCH, Albert

né en 1897 à Wurzburg, Hesse, Allemagne ; 1909, commence à photographier ; études de himie à l'École supérieure technique, Dresde ; 1921-1925, dirige le département photographique des éditions Folkwang, Hagen ; 1928, s'installe à Essen ; 1929, y ouvre un studio ; 1944, ses archives brûlent dans les bombardements ; 1966 meurt à Wamel im Monesee.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Père de la Nouvelle Objectivité* en photographie, après avoir donné des planches botaniques dans lesquelles il révèle les plus petits détails. Il aime la verticalité, que ce soit celle des poteaux électriques, Banlieue d'Essen, (1928), des cheminées d'usines, Viktoria Mathais Mine, Essen, (1929), des réverbères et des clochers d'église, Rue Oberhauser, Essen, (1932) ou Maisons de mineurs, (1929), ou encore celle des fûts d'arbres, Forêt de hêtres en automne, (1936). Ses vues urbaines, presque inanimées, ont la banalité du quotidien, mais disent vrai. Il est l'auteur d'une série d'une centaine d'objets industriels rapprochés à des produits de la nature, Things, (1922-1928). Il est aussi paysagiste de la Ruhr, et s'affirme comme documentariste de la vie industrielle.

Expositions : 1928, Kunst and Technic, Musée Folkwang, Essen, (G) ; 1979, Paris, Bielefeld et Munich, (P) ; 2003, Cruel and Tender, Tate Modern, Londres, (G).