Fiche de présentation

imprimer la fiche

TILLIM, Guy

né en 1962 à Johannesbourg, Afrique du Sud ; 1985, professionnel ; 1986-1988, agence Reuter ; 1993-1994, AFP ; 2000, indépendant ; vit au Cap.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Il est essentiellement un photojournaliste de guerre qui commence en témoignant des fusillades dans les bantoustans en 1986 et poursuit sur la misère qui continue de régner depuis la fin de l'apartheid en 1991, Appartement de Jeanwell House, Johannesbourg, (2004). Moins que les combats en Afrique comme en Afghanistan, ce sont leur conséquence qu'il montre. Ses portraits en couleur sourdes, posés, disent par eux-mêmes la détresse Kunhinga Portraits, (2002). Il réalise un reportage à double entrées, De Léopold à Mobutu, (2004) qui est plus affligeant par les guerres incessantes des années 1995-2005 que par les images du passé qu'il recueille dans les musées. En revanche Bureaux administratifs Antitsaranana, (2007) avec leur enfilade attestent une propreté clinique. Documentariste des transports aériens de la République démocratique du Congo, il constate sa pagaille et l'usure de la flotte, (2008).
Cette confrontation du colonialisme et de l'indépendance continue lorsqu'il montre ce qu'est devenu Johannesbourg, la blanche désertée et décrépite sous les noirs, (2004) ; il enregistre ainsi les bâtiments délabrés inanimés, avec portes, chambranles et papiers-peints délavés, comme si la misère de l'habitat était l'allégorie de la misère tout court, (2005), qui s'oppose à une vue lointaine de gratte-ciel. Il collectionne les bâtiments construits par les blancs, qu'ils soient anglais, portugais ou belges et qui, malgré leur ruine tiennent lieu de témoins. Il parcourt le Mozambique, les gratte-ciel de Beira, ou les statues décapitées de l'époque coloniale, (2008). Portraitiste, il prend des familes noires, de buste, dans un format à l'italienne, Kuhinga, (2002). Paysagiste des sublimes sites de Moorea(2010).

Expositions : 1995, Biennale de Johannesburg ; 2003, Belle Roberts, Le Cap, (P) ; 2004, Mercedes-Benz Museum, Stuttgart, (P) ; Africa Remix, Centre Pompidou, Paris, (G) ; 2005, rencontres africaines de la photographie, Bamako ; 2007, Documenta, Cassel ; 2009, Fondation Cartier-Bresson, Paris, (P) ; 2010, Maison européenne de la photographie, Paris, (G) ; 2013, My Joburg, Maison rouge, Paris, (G)