Fiche de présentation

imprimer la fiche

TARO, Gerda ( Gerda Porohylle, dite )

née en 1911 à Stuttgart, Bade-Wurtemberg, Allemagne ; 1930, fréquente dans les milieux d'extrême-gauche à Leipzig ; 1933, émigre à Paris ; rencontre Robert Capa* avec lequel elle vit ; 1936, partent couvrir la guerre civile espagnole ; 1937, écrasée accidentellement en juillet, par un char républicain espagnol à Brunete ; inhumée au Père Lachaise, Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Correspondante de guerre, elle meurt sur le front de la guerre civile espagnole qu'elle couvre d'août 1936 à juillet 1937. Ses photos sont pour la plupart phagocytée par la signature de Capa. Comme elle travaille au Rolleflex, ses images sont carrées, tandis que celles de Capa sont rectangulaires, venues d'un Leica ; mais Capa change d'appareil et adopte un Contax, au cours de la brève période la confusion persiste et des experts tentent de restituer les attributions. Ce qui est fait pour trois cents clichés. Comme Capa, elle travaille au plus près mais, contrairement à lui, elle montre la souffrance et la mort et d'un style légèrement compassé, elle passe à des images plus directes, une fois qu''elle se trouve au coeur de la mêlée, comme celle de soldats dans une tranchée, Bataille de Brunete, (juillet 1937).

Expositions : 2007, International Center of Photography, New York, (G) ; 2013, Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, G).

Archives : cfr La Valise mexicaine, Capa, Chim,  2007, l'International Center of Photography, New York.