Fiche de présentation

imprimer la fiche

SERRANO, Andres

né le 15 août 1950 aux États-Unis d'Amérique ; mère afro-cubaine et père hondurien ; élevé catholique-romain;  1967-1969, Brooklyn Museum of At School ; 1983, commence à exposer ; vit à Brooklyn, New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste - Photographe

Présentation : Il déchaîne la droite conservatrice américaine en montrant Piss Christ, (1987) au musée Cincinnati d'Ohio, un crucifix baignant dans l'urine, l'une de ses Immersions ; l'image est massacrée en Avignon, en avril 2011, par un groupe de chrétiens qui, au delà du titre blasphématoire, font l'impasse sur les crachats de la peinture Renaissante. Sa provocation se veut transgressive de tous les tabous, religieux, sexuels, politiques et moraux. Il est un révélateur des contestations désenchantées de son époque. Mais aussi un voyeur de ce que la pudeur même postvictorienne se refuse à montrer :les gros plans photographiques pris dans les morgues Infectious Pneumonia, (1992) ou les perversions sexuelles cataloguées et corsées.
Les photos sont plus grandes que nature, ajoutant le spectaculaire à l'exhibition Sa macrophotographie va jusquà l'abstraction*, mais traite de ses mêmes fantasmes : Ejaculate in Trajectory, (1989), que l'on peut prendre pour une traînée de voie lactée, ou Frozen Sperm, (1990), tissu arachnéen, ou encore Piss & Blood, (1987), Madona and Child, (1989, CORC), baignant dans du lait maternel, Blood and Semen, (1990). Il chérit les couleurs chaudes qui enchaînent le jaune, l'orangé, le rouge. En revanche John Schneider, boy-scout de la troupe 442, (2004), rend le sourire satisfait d'une bonn bouille sa B.A. accomplie.  Il travaille sur l'argentique, sans manipulation donc.

Expositions : 1997, 1998, Yvon Lambert, Paris, (P) ; 2008, Traces du sacré, Centre Pompidou, Paris, (G) ;2014, Palais Fesch, Ajaccio  (P).

R├ętrospective : 1994, Institute of Contemporary Art, Philadelphie ; 1995, Museum of Contemporary Art, Manhattan.