Fiche de présentation

imprimer la fiche

DiCORCIA, Philip-Lorca

né en 1955 à Hartford, Connecticut, Etats-Unis d'Améique; 1975-1976, école du musée des Beaux-arts, Boston; 1976-1979, Yale university, New Haven; 1979, travaille dans le monde du film à Los Angeles; ca. 1980, revient à New York comme assistant photographe; 1990-1992, une bourse lui est accordée à conditio qu'il s'engage par écrit à ne pas prendre d'images obscènes; vit à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Il ne dépasserait peut-être pas le simple reportage en couleurs s'il n'arrivait à isoler des figures en premier plan, sans les faire poser, (1988). Il traite du fié, comme de l'animé. Le figé, ce sont ces personnages posant, vêtus, Mon frère, (1978) ou dénudés pour quelque voyeur, ou encore éloignés les uns des autres comme les héros de l'Année dernière à Marienbad, soit September, 1999, (1999). Pour le prix d'une passe, il convainc de jeunes prositués de poser dans leur chambre d'hôtel, aussi langoureux que possibleLos Angelès, (1990).L'anim, c'est un simple reportage en couleurs des passants dans la ville, New York, (1993) ou London, (1995); des vitrines à reflet, des panneaux publicitaires, sont tout aussi inanimés, Hollywood, (2004). Le figé est longuement posé dans une lumière dématérialisante. L'animé, est surpris d'un instantané avec flash, par l'artiste caché dans la rue, qui s'intéresse aux gens ordinaires. Ses portraits en buste, manient le clair-obscur et la dramaturgie en faisant ressortir le visage éclair de l'ombre la plus épaisse, (2002). Il est portraitiste de visages quatre fois plus grand que nature, se détachant sur fond noir, ourlé aux épaules d'une cordon lumineux, carravagesque en somme. Ce même fond noir qui sert à mettre en évidence les strip-teaseurs ou strip-teaseuses de cabaret, entortillés autour d'un mât d'acier, éclairés par un spot, (2005). 

Expositions : 1985, Enjay, Boston (G); Zeus arts, Milan (P); 1993, Musée d'Artmoderne, New York; 1998, 2005, Almine Rech, Paris (P).

Citation(s) : Il a dit :-La photographie est une langue étrangère que tout le monde croit parler.