Fiche de présentation

imprimer la fiche

MANN, Sally

née en 1951 à Lexington, Virginie, États-Unis d'Amérique ; y vit.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Des groupes d'enfants trop vite mûris, un rien effrontés, fixent l'objectif, (1987,1989). Par des nuits sans lune, elle saisit les paysages de ce qui furent les champs de bataille de la Guerre de Sécession. Elle fait revivre le Deep South, (1988-2001), et ses sous-bois. Ses tirages argentiques, développés dans un bain de thé, vernis, affectent, par d'autres artifices, la plaque de verre d'antan, noir profond, avec les défauts des bords déchirés de la pellicule, ce qui permet, outre l'impression au collodion humide qui rend le grain, de ne pas confondre le travail avec la peinture, (2000-2002), mais de le confondre avec des photos médico-légales de morts. Les images s'insinuent dans une végétation sauvage qui a repris vie sur les ruines ; deux colonnes corinthiennes reliées par un balcon de fer forgé, un angle de briques envahi par la végétation, c'est l'echo des États du Sud au monde sud-asiatique de Marguerite Duras. Les photos suintent l'humidité en même temps que la nostalgie de la guerre ruineuse et perdue. Depuis 2004, elle photographie non pas le corps de son mari mais des fragments, un bras, une jambe pliée en angle droit, une cuisse dans un éclairage partiel et un flou occasionnel, Memory's Truth, (2008). Par ailleurs, le visage de Virginie, (2004), est pris dans un plan si serré que l'image semble disparaître.

Expositions : 1971, Priestergaard, Stockholm ; 1975, Hollins College ; 2001, 2010, Karsten Greve, Paris, (P).