Fiche de présentation

imprimer la fiche

SMITH, William Eugène

né en 1918 à Wichita, Kansas, États-Unis d'Amérique ; 1933, Institut français de New York ; 1943, blessé dans le Pacifique-Sud ; 1946-1954, travaille pour Life ; 1955, participe à Magnum*; 1977, enseigne à l'université de Tucson ; 1978, meurt à Tucson, Arizona.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Photojournaliste à compter de 1933, correspondant de guerre et de misères, il pratique le lyrisme au service de son engagement. Même s'il manipule ses négatifs et en retire ce qu'il juge superflu. Il rend compte de la vie sous Franco, Trois agents de la Guardia Civil, (1950), de celles des mineurs, Ouvrier dans une aciérie, (1955,) contre-jour ramenant presque à une une ombre chinoise. De 1955 à 1959, il tente le portrait de Pittsburg, la ville en pleine mutation qu'il dramatise une fois de plus a coups de lumières théâtrales et de montages, Smoky City, (1956), prequ'abstrait, perdu dans les fumées et les éclairages d'aciéries. Avec Minamata, (1971), il commence à rendre compte des effets de toutes les pollutions sur les êtres humains; ici, sur une jeune fille, devenue muette et aveugle, victime des rejets de mercure, de 1956 à 1967, consommés avec les poissons. Il travaille en noir et blanc.

Expositions : ante 1970, Jewish Museum, New York ; 2008, Théâtre Fernan Gomez, Madrid, (P) ; 2012, Pavillon populaire, Montpellier, (P).

Archives : Center for Creative Photography, Université de Tucson, 17.000 négatifs dont 6000 tirages de travail et 1200 définitifs.