Fiche de présentation

imprimer la fiche

BOURKE WHITE, Margaret

née en 1904 à New York, États-Unis d'Amérique ; 1921-1923, Columbia University, Cornell Institute, Clarence White School of Photography ; 1927, ouvre un studio à Cleveland ; 1930, l'installe dans le Chrysler Building à New York ; 199-1945, photographe de guerre pour Fortune ; 1939, épouse le romancier Erskine Caldwell ; 1946, photographe de guerre pour Life ; 1959, atteinte de la maladie de Parkinson, arrête de travailler ; 1971, meurt à Stanford, Connecticut.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Comme plasticienne, elle donne des images en noir et blanc, de clairs-obscurs pris dans le quotidien du monde du travail, Ludlum Steel Company, (1928, CLMA), l'homme en étant absent; elle célèbre l'acier de la machine, même au delà de son métier de photojournaliste, Sikorsky Engine, (1934) où la lumière glisse sur les moteurs à hélice d'un avion; elle suit la construction du Chrysler Building en pictorialiste*, Gargoyle, (1930), photographie les avions de la PANAM et de la TW, le centre Rockfeller. Elle couvre, en noir et blanc toujours, toutes les guerres et leurs prolégomènes, et introduit la figure humaine dans ses prises. De 1930 en URSS jusqu'en 1962 en Corée, elle rapporte des images structurées et simplifiantes, violemment éclairées au flash. Correspondante de guerre, elle assiste à l'ouverture du camp de Buchenwald, Détenu dans sa baraque, (1945), dans un jeu d'éclairage que l'on veut croire offert. Elle est en Inde à la mort de Gandhi (1948). Le réalisme des visages des travailleurs étrangers rejoint sa préoccupation de montrer aux Américains le reste de la planète.

R├ętrospective : 1988, itinérante en Amérique, à Londres, Milan et Paris.

Archives : bibliothèque George Arendts, New York.