Fiche de présentation

imprimer la fiche

APPELT, Dieter

né en 1935 à Nieeck, Brandebourg, Allemagne; études de musique et carrière de baryton; Beaux-arts de Berlin; ca. 1969, se consacre exclusivement à l'image; 1982, enseigne à l'université des arts, Berlin; cinéaste d'essai; vit à Berlin.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe - Sculpteur

Présentation : Il ne travaille qu'en noir et blanc. Et d'abord, un reportage sur Ezra Pound, (1971) dans un univers cellulaire reconstituant son enfermement. Il se met en scène, appuyant son visage sur un miroir, il s'autophotographie dans le flou reflété, à la Bacon*, Autopotrait au miroir, (1977-2005), 12 variantes dans une même position, avec un léger grisonnement de la figure de dos pour marquer l'évolution du temps. First Hanging from Monte Isola, (1976), nu, dans la nature, pendu par les pieds, sept variantes. Il capte des rapprochements ceux des nénuphars, ceux du psoriasis et ceux des pullulements végétaux, Objet de membrane, (1977-1979, SMAK). Au début des années 1980, il se concentre sur des polyptyques, Pitigliano, (1982); 12 gros plans d'un même visage dont un majeur et un auriculaire tentent de pénétrer dans les orbites. Eventail-miroir, (1994), 6 variantes verticales d'un visage dans une colerette réfléchissante. 312 photos d'un segments de pont, First Bridge Cinema Meric Space, (2004) qui donne l'impression d'un tableau non-figuratif. Mecano, (1998), polyptyque horizontal d'éléments architecturaux de béton brut. Il poursuit la répétition et les infimes variations qu'elle peut apporter. De nombreuses photographies sont tirées de ses films. Il est aussi sculpteur, crée une tour faites d'entrelacs de bois et de bottes, (1992), une rosace de vitre dont une est mate sur laquelle vient se projeter une lampe schématisée, Sculptue de verre, (1999). pour e bronze, des pièces plus modestes, comme Couronne, (1999) anneau avec des tenons internes qui peuvent renvoyer à dees épines. Bronzefonte, (1999), un objet à triple bras, grelots ou lampes.

Expositions : 2003, Bibliothèque nationale de France, (G; 2005, La Maison rouge, Paris, (P).