Fiche de présentation

imprimer la fiche

STIEGLITZ, Alfred

né en 1864 à Hoboken, New Jersey, États-Unis d'Amérique ; 1881-1890, se forme, à Berlin, à la chimie ; 1885, critique ; 1890, rentre à New York ; 1901, marchand de tableaux ; 1903-1917, édite la revue Camera-Work ; 1906, ouvre sa galerie 291 (5e Avenue), où il accueille les peintres d'avant-garde, tant européens qu'américains, et la première exposition d'art africain ; réalise 190 expositions ; il y joue un rôle de "passeur", anticipe l'Armory Show*, en révélant les artistes modernes et tout spécialement les français; 1915, ouvre la Modern Gallery avec l'ambition de commercialiser les avant-garde; 1918, vit avec Georgia O'Keefe*; 1924, l' épouse *; 1921-1925, ouvre les Anderson Galleries ; 1925-1929, l'Intimate Gallery ; 1929-1946, An American Place ; ces dernières sont consacrées à des artistes américains; 1937, arrête, pour raison de santé, de photographier ; 1940-1945, accueille les artistes exilés, consacre des articles de sa revue à Picabia* et à Duchamp*; 1946, meurt à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Il est le premier à employer un appareil de petites dimensions, A compter de 1883, il est le chef incontesté de pictorialisme*; il montre des vues de New York, The Flat Iron, (1902), premier gratte-ciel dans la brume, ou Cty of Ambition, (1911, ORS), de préférence sous les intempéries, car, dans sa dernière période, ce sont les éléments eux-mêmes qu'il saisit, nuit, neige, pluie, nuages qui créent le flou, Equivalents, (1927, CLMA).

Expositions : 1913, gal 291, New York, (P ); 2002, Made in USA, Bordeaux, Rennes et Montpellier, (G).

R├ętrospective : 2001, National Gallery of Art, Washington.

Citation(s) : On a dit :
 - L'homme qui permit à la pensée de prendre son envol. (Georgia O'Keefe).