Fiche de présentation

imprimer la fiche

SEIFERT, David

né le 31 décembre 1896 à Wolanka, Pologne ; 1910, Arts et métiers de Lvov;  1912, Beaux-arts de Weimar ; 1915, de Cracovie ; 1924, s'installe à Montparnasse*; 1930-1937, vit à Saint-Paul-de-Vence ; 1939--1944, vit en Charente ; 1945-1960, à Paris ; 1960, à Meudon ; 1980, y meurt le 18 janvier.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : La dominante principale de sa peinture tire ses racines du monde ashkénaze, transplanté dans l'école de Paris. Rarement bordés, toujours soutachés (1925-1926), ses sujets, dans lesquels prédomine la figure, sont brouillés d'huiles diluées dans la gamme des marrons, accompagnés d'une fine bordure, Toleck endormi, (1924) ou plus simplement fondus, Autoportrait au velours, (1930). L'expressionnisme* explicite, c'est à dire, moins tempéré, prend le dessus de 1928 à 1948, surtout dans ses portraits; la manière n'est plus floue, mais quelque peu sauvage. De1945 à 1955, la couleur franche pointe, éclairant la toile, lui donnant du relief. Il y a surtout, la série des Cornettes, soeurs de Saint-Vincent de Paul, en cercle, au jardin, Les Cornettes des Tuileries, (1946). En 1960 enfin, il apporteà ses villages perchés ou à ses vues de Paris, une structure post-cubique, en espalier, La Seine vue des hauteurs de Meudon, (1970).

Expositions : 1925, Salon d'Automne, Paris.

R├ętrospective : 1998, Mairie du VIe, Paris.

Lieux publics : Un des piliers de La Coupole, à Montparnasse.