Fiche de présentation

imprimer la fiche

SCHILLING, Alfons

né en 1934 à Bâle, Suisse; 1956, Beaux-Arts de Vienne; 1962-1986, vit à New York; 1971-1977, enseigne à la Cooper Union, New York; 1973-1983, au Hunter College, New York; 1974, à l'uiversité de Bighampton, État de New York; 1976, à l'université de Buffalo, New York; 1986-1990, aux Beaux-Arts de Vienne; vit à Vienne.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Artiste et scientifique. Il peint des toiles d'abstraction* géométrique aux longues formes verticales qui ontleur valeur en soi, mais qui, regardées avec un monocle, se décomposent en formes superposées en trois dimensions, les plus proches prenant l'apparence d'un voile flottant sur les autres, Images d'espace autostéréoscopique (1985, 1993). Le même istrument fait apparaître de simples lignes tracées à même le mur comme une résille, un filet s'en détachant. C'est qu'il poursuit ses recherches sur la vision, héritées des anaglyphes du XIXe siècle, Tableaux n 43-44 (1975), qui grâce à un binocuaire donnent une vision d'un troisième tableau presque identique aux deux autres. Il imagine d'autres machines optiques qui donnent une vision simplifiée et structurée de l'objet - un tas de briques - regardé. Il crée aussi des prothèses visuelles de grane dimension qui permettent la vue élargie. C'est un stimulateur de l'oeil.

Expositions : 1970, Richard Feigen, New York; 1982, Cinedoc-MBXA, Paris; 1994, musée d'Art concret, Mouans-Sartoux.