Fiche de présentation

imprimer la fiche

NALLARD, Louis

né le 17 juin 1918 à Alger, Algérie ; Beaux-Arts d'Alger; 944, épouse Maria Manton*; 1947, arrive à Paris ; 1975-1983, enseigne aux Beaux-Arts de Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Avec Espagne I et II, (1955), il agglomère des formes dans un magma de couleurs d'eaux glauques et témoigne déja pour les couleurs du Nord -qui fut longtemps hispanisée. Le paysagisme abstrait* français est lié à l'impressionnisme, Composition, (1956) en épines à la Vieira da Silva*; il mue rapidement pour l'expressionnisme*, se rapproche de Laethem-Saint-Martin*, Le Chien blanc, (1968), et dissout la couleur dans des contours affirmés; sans ceux-ci, on eût pu le rapprocher d'Eugène Leroy*. Le Bal, (1993), n'est plus que mouvement sans que l'on puisse reconnaître la forme comme ses Paysages, (1998), de 50 x 50, ne sont plus que taches qui rappellent les automatistees*. Il remplit donc ses toiles d'une pâte cuivrée dont les titres et l'observation convainquent qu'il s'agit et de paysage et d'une peinture très élaborée transformant l'informalité en cohérence.

Expositions : 1945, Alger, (P) ; 1948, Salon des Réalités nouvelles, Paris ; 1949, 1999, Jeanne Bucher, Paris, (P) ; 1949, Exposition d'art abstrait, Rio de Janeiro, (G) ; 1972, De Boer, Amsterdam, (P).