Fiche de présentation

imprimer la fiche

KLINE, Franz

né en 1910 à Wilkes-Barre, Pennsylvanie, États-Unis d'Amérique ; 1931-1935, université de Boston ; 1937-1939, Heatherley School of Art, Londres ; 1939, retourne aux États-Unis ; 1962, meurt à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Durant les années 1940, il peint des paysages fortement structurés, à l'image de Manhattan. Dès 1950, il crée de grandes courbes gestuelles non-figuratives*, Chief, (1950, MET), qui, devenant droites, le rapprochent de l'écriture qui est déjà celle de Soulages*. Moins accompli que celui-ci, Hazelton, (1957, MOMA), parce que les poutres sont plus hésitantes : on peut au même MOMA comparer avec Peinture, (1948-1949), de Soulages. En revanche, plus vivant et plus sauvage, Andes, (1957, KBâ), Sans titre, (1957, KNW), Meryon, (1960-1961, Tate), Probst, (1961, MFAB). Cette gestualité, noir sur blanc, rappelle dans des dimensions monumentales les graphismes orientaux dans lesquels le noir et le blanc ont leur valeur propre et leur correspondance. Gestualité contrôlée; en effet, il se méfie de la spontanéité et la dirige : le soir, il couvre nombre de feuilles de papier des signes qui lui viennent à la main, il les laisse reposer la nuit, et, le matin venu, les trie, les assemble et en crée ses toiles. Au noir et blanc, il mêle parfois, de 1957 à 1959, la couleur qui intervient dans l'ombre et la lumière, C & O, (1958, NGW).

Expositions : 1950, Charles Egan, New York.

R├ętrospective : 1962,Gall. of Modern Art, Washington; 1964, White Chapel, Londres, et musée d'Art moderne de la ville, Paris; 1968, Whitney; 2004, Castello du Rivoli.