Fiche de présentation

imprimer la fiche

DIEBENKORN, Richard

né le 22 avril 1922 à Portland, Oregon, États-Unis d'Amérique ; 1924, sa famlle s'établit à San Francisco ; 1940-1943, université de Stanford ; 1943-1949, Beaux-arts à Standford ; 1946-1950, enseigne aux Beaux-Arts de Californie ; vit en Californie ; 1950-1951, Université de New-Mexico à Albuquerque ; 1955, enseigne aux Arts appliqués de Californie ;  1966-1973, à l'Université de Californie; Berkeley  ; 1993, meurt le 30 mars à Berkeley.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Une période figurative s'insère, de 1956 à 1967, entre deux périodes abstraites* : durant ce temps, il est influencé par Hopper*, dont il transpose dans un tsyle expressionniste* le vide, l'absence, l'attente, Man & Woman in a Large Room, (1957, HIR), Woman in Profile, (1958, MMSF). Plus tard, le monumentalisme de ses figures isolées doit quelque chose aux Demoiselles d'Avignon de Picasso*. La technique, expressionniste, est coulante. À ses débuts, sa peinture abstraite reproduit la réalité de paysages par des taches formelles qui évoquent des natures mortes, Painting II , (1949, Oakland Museum), avec un vase, une table, une lampe. La palette sourde s'anime lorsqu'il traduit les paysages vus d'avion, Berkeley, (1954, HIR). Après s'être dépris de la figuration, aussi brusquement qu'il y avait brusquement souscrit, il adopte un style influencé par Villon* en le portant aux dimensions monumentales de l'école de New York*. Mais il s'agit plus d'impressionnisme abstrait que d'expressionnisme, Urbana, (1953). Ce ne sont que rectangles et triangles qui divisent l'espace, créent des perspectives, suggèrent le grand air ou l'océan. Ces géométries finement ciselées alternent les couleurs tassées, View of Oakland, (1962, NMAA), en noir et blanc, et les couleurs tendres, Ocean Park 30, (1970), Ocean Park 139, (1985). Il y renoue avec les architectures cubistes* et les teints pastel de Duccio. Sans titre, (1985, UBS), diptyque en hauteur, abandonne la figuration pour opposer les touches du pinceau trempé dans la gouache, turquoise et améthyste.

Expositions : 1948, Palace of the Légion d'Honneur, San Francisco ; 1955, MNAM ; 2013, Centre Pompidou, Metz, (G).

R├ętrospective : 1991 Whitechapel Art Gallery, Londres.