Fiche de présentation

imprimer la fiche

CATHELIN, Bernard

né le 20 mai 1919 à Paris, France ; 1939, engagé aux armées; 1945-1948, Arts décoratifs de Paris, avec Maurice Bruanchan; 1947-1953, enseigne à la préparation aux Arts décoratifs ; 1951, initié à la lithographie par Matisse*; 1981, grand voyageur, séjourne au Japon ; 2004, meurt le 17 avril à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Depuis ses débuts, il simplifie les formes et les réduit en seuls à-plats, L'Enclos, (1960), ou les tamponne dans des couleurs incandescentes, Grand vase de fleurs, (1961). Mais au fur et à mesure que le temps passe, particulièrement à compter des années 1970, la schématisation de la représentation se radicalise, qui instille la modernité dans son art. En 1990, des paysages nus sont réduits à quelques superficies circonscrites, dans une pâte généreuse. Ses paysages ne vont pas jusqu'à la méthode métonymique d'un de Staël - c'est ce qui le rend plus directement perceptible -, mais ils n'en sont pas loin; ils sont scandés verticalement par des troncs d'arbres, de Premières neiges dans la vallée du Moria, (1967) à Rizière à Ceylan, (1975). Il économise la couleur, dont il a le sens, n'en retenant que pau, quatre sans doute, vives, avec parfois deux tons différents, d'où une harmonie très particulière. C'est ce qui fait la réussite rare de ses bouquets de fleurs, réduits à des boules d'huile épaisses, mariant le bleu et l'améthyste, (1998-2002), La tonalité s'affaisse jusqu'aux beiges et ocres, et il est alors nipponisant, rien d'étonnant puisqu'il voyage souvent au Japon. Dans des variations de blancs, Nu à la serviette blanche, (1984), dans les games des jaunes solaires, Nu de Myriam, (2002), par sa palette et sa construction rappelle Bonnard*.

Expositions : 1957, Saint-Placide, Paris (P) ; 1967, Chozo Yoshii, Tokyo (P) ; 1991, 2000, Artfrance, Paris.