Fiche de présentation

imprimer la fiche

DE SMET, Gustave

né le 21 janvier 1877 à Gand, Flandre, Belgique ; frère aîné de Léon De Smet*; 1888-1895, Beaux-Arts de Gand ; 1910-1913, s'installe à Laethem-Saint-Martin*; 1914-1920, émigre à cause de la guerre, aux Pays-Bas ; 1927, s'établit à Deurle, à quelques kilomètres au sud de Gand ; 1943, y meurt le 8 octobre.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il aura fallu attendre l'exil aux Pays-Bas, durant la guerre de 1914-1918, et les rencontres qu'il permit, pour que s'affirme sa personnalité qui en fit un des chefs de l'école de Laethem*. Auparavant, il avait produit des oeuvres d'un postimpressionnisme* parfois envoûtant, Eva, (1913), ou symboliste, La Pomme, (1912, MRBABx). Aux Pays-Bas, il noue des contacts avec Le Fauconnier* et découvre des revues reproduisant les expressionnistes* allemands. D'instinct, il trouve alors sa voie; un expressionnisme* tellurique et glébeux dont l'objet de célébration sera le paysan flamand. Ses personnages sont gourds et gauches, fronts étroits, yeux plissés cachant un regard fixe, coiffures à la chien, gestes raides. L'angularité, la géométrisation des personnages leur confèret un hiératisme un peu marqué par un Art déco* de rustres, Béatrice (1923, MRBABx), La Loge, (1928, HGM). La couleur est sans éclat, toujours attirée par la terre de sienne et ses variantes. es créations sont plus classiques, moins excessives que celles de Permeke*, mais à deux, ils célèbrent sans concession la paysannerie flamande, et leur enracinement dépasse le régionalisme par ses qualités universelles de composition et de plastique.

Expositions : 1915, Amsterdam ; 1920, Giroux, Bruxelles ; 1921, La Licorne, Paris.

Rétrospective : 1936, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles ; 1961, Koninklijke Museum voor Schone Kunsten, Anvers.

Musées : musée Gustave-De-Smet, Deurle, Belgique.