Fiche de présentation

imprimer la fiche

RIMBERT, René

né le 19 septembre 1896 à Paris, France ; 1908-1955, employé des postes ; 1916-1919, mobilisé aux armées, commence à dessiner en autodidacte ; 1931-1934 et 1939-1944, la maladie, puis la guerre l'empêchent de peindre ; 1955, prend sa retraite et se consacre à son art ; 1991, meurt le 23 mars à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Auteur d'art naïf*, il étudie les maîtres anciens, les copie et en obtient une grande maîtrise, Le Douanier Rousseau montant vers la gloire, (1926). Il est paysagiste urbain de son quartier de Saint-Sulpice qu'il reproduit avec minutie et avec un certain mystère, le transformant en ville de province repliée sur elle-même, La Maison du mystère, rue Eblé, (1929, musée Maillol, Paris). Les tonalités étouffées dont il use renforcent cette atmosphère secrète et les longs murs protégeant des congrégations. Si, d'aventure une figure passe dans ces rues ou ces places vides, elle est refoulée aux marges de la toile, Paysage ensoleillé, (1955). Exceptionnellement, il peint des natures mortes et une allégorie, celle du Douanier Rousseau montant vers la gloire, (1926). À compter de 1946, il élargit son inspiration, à la Corrèze, à la Provence, à l'Italie, à la Flandre, Souvenir de Bruges, (1958, MNAM). Il ne peint guère plus de 5 à 6 toiles par an et est apprécié des surréalistes*. L'oeuvre compte 276 numéros.

Expositions : 1920, Salon des Indépendants, Paris ; 1927, Percier, Paris, (P) ; 1937, Musée d'Art moderne, New York, (G).

Rétrospective : 1983, Dina Vierny, Paris ; 1996, Musée Maillol, Paris.

Musées : plus de 40 toiles à la Fondation Vierny, Musée Maillol, Paris.

Bibliographie(s) : Pierre Guénan, Catalogue raisonné, Lanwell & Leeds, 2005.