Fiche de présentation

imprimer la fiche

OKAMOTO, Taro

né en 1911 dans le Kanagawa, Japon; Beaux-Arts de Tokyo; 1929, peinture occidentale aux Beaux-art de Tokyo; 1929-1940, vit à Paris; esthétique hégélienne et ethnologie à la Sorbonne; 1933-1936, participe à Abstraction-réation*; 1938, rencontre Breton*; 1940, rentre au Japon; son atelier parisien est incendié; décorateur de télévision, créateur d'objets industriels; 1966, meurt le 7 janvier à Tokyo. signature : le plus souvent en caractères latins.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Défenseur dela modernité face à la tradition, de l'abstraction* puis du surréalisme* narratif face à la figuration stricte, Le Bras blessé, (1936, détruit, repeint en 1959, musée Okamoto Taro), un avant-bras entourré de bandelettes bicolores, surgissant d'uncou orné d'un immense noeud carmin. Il se voue ensuite à une abstraction lyrique châtoyante,proche de l'écriture occidentale, Rouge, (1961, musée Okamoto Taro) ou Eclat de rire, (1971, ibid.). Dans les années 1950-1960 il photographie de scène caractéristiques de la vie du Tohoku, dans le nord du Japon et des êles d'Okinawa

Expositions : 1932, salon des Surindépendants, Paris; 1938, exposition internationale du surréalisme, Paris.

Musées : musée Okamoto Taro, Kawasaki.