Fiche de présentation

imprimer la fiche

MOMPO, Manuel Hernandez

né en 1927 à Valence, Espagne; père peintre; 1942, Beaux-Arts San Caros de Valence; 1951-1956, voyage à Paris, en Italie, aux Pays-Bas; 1974, s'installe à Majorque; 1983, revient à Madrid; 1992, y meurt en janvier.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il a rarement apprécié le noir. Tout au long de sa carrière, ce sont les teintes tendres qui dominet et, d'abord consacrées à colorer les scènes de mêlées - football, émeutes -, qui le retiennent au début des années 60. La réalité est schématisée, dans la ligne de Klee*. Cinq ans plus tard, les sujets devenus non-figuratifs*, éclatent en cloisonnés, Semaine sainte à Cuenca (1964, Mus. de Cuenca), en pavés insensibles de blancs et gris. Au milieu des années 70, il peint des figures qui ne sont plus bordées que de linéaments, comme ces traces de vers qu'on lit sur le sable des plages. De la même ériode, et jusqu'en 1982, datent des oeuvres à trois dimensions : des tôles dont les pièces découpées sur trois côtés sont tordues et recouvertes de substituts des primaires, le rouge excepté qui reste naturel. Et des coffrages en Plexiglas assemblant plusiurs tranches couvertes de linéaments colorés, de telle manière que la perception varie en se déplaçant devant cette superposition.

Expositions : 1949, Centre artistique, Grenade (P); 1951, La Boétie, Paris (G); 1961, Synthèse, Paris (P); 1962, Biennale de Venise; 195, Lina Davidov, Paris (P).