Fiche de présentation

imprimer la fiche

MALINA, Frank Joseph

né le 2 octobre 1912 à Brenham, Texas, États-Unis d'Amérique ; 1934-1940, ingénieur, docteur en aéronautique, spécialiste de la propulsion des fusées ; membre de l'académie des sciences de New York ; 197-1953, dirigeant à l'Unesco ; 1953, s'intéresse à la question du mouvement et particulièrement à celui de la lumière, en peinture ; 1954, compagnon de route du musicalisme*; 1981, meurt à Boulogne-sur-Seine.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Crayon, aquarelle, gouache, huile, pastel, il se sert de tous les médias. Son invention de 1953, au moment où, chez lui, la science cède le pas à l'art, consiste à projeter la lumière derrière la toile-écran, c'est-à-dire face au spectateur. La lumière est transmise au travers de cet écran couvert de formes transparentes, translucides ou opaques, en mouvement, obtenant ainsi des effets cinétiques* aléatoires, et déterminant aussi une autonomie de l'oeuvre d'art par rapport à l'artiste. Il innove, techniquement en op art*, créant des tableaux moirés en superposant des treillis peints, entre lesquels parfois des papiers transparents sont inssérrés et les éclairants à nouveau par l'arrière; ce sont des Electopaintings, (1954). Il use de cellules thermiques permettant la modification du tableau, ce sont des Lumidyne,Reflectodyne, (1956). Les (1965), emploient la lumière réfléchie sur miroir mobiles; et lorsqu'il associe à ses compositions plastiques la musique, cela devient Kusic, (1964).

Expositions : 1954, Arnaud, Paris, (P) ;1954, 1956, Salon des Réalités nouvelles, Paris.

Lieux publics : Pergamon Press Building, Oxford, 1966.