Fiche de présentation

imprimer la fiche

LUCE, Maximilien

né le 13 mars 1858 à Paris, France; 1872-1876, apprend la gravure ; cours du soir de dessin à la manufacture des Gobelins ; 1979-1883, service militaire ; 1887, rencontre Signac ; fréquente l'académie Suisse; 1894, impliqué dans un procès politique, se réfugie à Charleroi ; 1941, meurt le 7 février à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Paysagiste urbain et industriel,  Paysage à Herblay, (1894). Sa rencontre avec le divisionnisme est déterminante et en fait un des maîtres du neo-impressionnisme* que son exil en Belgique et son appartenance au Groupe des XX permet de propager, Hauts fourneaux à Charleroi, (1896, CHAR). Ses vues crépusculaires sont à la fois réussite et marque de fabrique.
Au delà, il adopte un style usuellement fluide, post-impressionniste, Baignade dans la Cure, (1908),  Environs de Rolleboise, (1925), ou  Plage de Méricourt, baignade, (1930, musée de l'Hôtel-Dieu, Mantes-la-Jolie). Deux scènes de guerre, La Gare de l'Est, (1917) et ses blessés sous péristyle  et La Gare de l'Est sous la neige, (1917). La figure est rare, misérable dans Scène de rue, (1935) ou solenelle, Le Jury après l'exposition, (1910).

Expositions : 2008, Musée de l'Annonciade, Saint-Tropez, (P) ;  2012,1917, Pompidou-Metz, (G).

Rétrospective : 1960, Musée de Saint-Denis ; 1966, Musée de Charleroi ; 2010, Musée des Impressionnistes, Giverny.

Musées : Musée des impressionnistes, Giverny.

Citation(s) : On a dit :
- Il a su revêtir de la parure des couleurs et des lignes, des fragments du monde que la beauté semblait bannir de son domaine. (Emile Verhaeren).

Bibliographie(s) : Jean Bouin-Luce et Denise Bazetou, catalogue de l'oeuvre peint, 1986, ed.J.B.LA