Fiche de présentation

imprimer la fiche

LUBLIN, Lea

née en 1929 à Buenos Aires, Argentine ; 1964, s'installe à Paris ; naturalisée française ; 1977-1997, enseigne à Paris-I ; 1999, meurt le 17 novembre à Paris d'un cancer.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Peintre expressionniste* figurative, depuis 1950, elle évolue au milieu des années 60 vers la sculpture, pour explorer le fonctionnement de la vision, L'Objet perdu de M.D. (1995, MNAM), l'urinoir enfermé dans un torse de femme en cristal, ainsi que vers les interventions* et les installations*. Celles-ci l'amènent à une démarche dont l'esthétisme n'est pas absent, avec ses sérigraphies sur caisson lumineux notamment, même si elle se rapproche du conceptualsme* et de ce qu'il sous-tend de discours sur la signification de l'art, l'enseignement formaliste et l'aveuglement qui s'en suit. Ses installations deviennent pénétrables pour engager le spectateur dans la démarche artistique. Elle use de la photographie pour montrer en deux tondi Les Lentilles, la Fenêtre fraîche de Marcel Duchamp à Buenos Aires, (1991).

Expositions : 1958, Van Riel, Buenos Aires, (P) ; 1964, Lahumière, Paris, (P) ; 1971, musée des Beaux-Arts, Santiago du Chili, (P);  1999, Espace Électra, Paris, (G).