Fiche de présentation

imprimer la fiche

LEDUC, Fernand

né le 4 juillet 1916 à Vianville, Montréal, Canda; Beaux-Arts de Montréal; 1946, participe au groupe des automatistes*; 1955, à celui des Plasticiens*; 1959, s'installe en France ; 1986, retourne à Montréal ; 2014, y meurt le 28 janvier.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Après sa période automatiste* et donc spontanée, lors de laquelle il fait preuve de singularité, Leur ombre, (1945, MACM), cousinant avec les feuilles grasses d'Herold*, Composition fond gris, (1950), sur lequel se détachent des coulures en L, ou encore Vie, (1957)-, il s'engage dans l'abstraction* géométrique, Imbrication, (1955, MACM), d'une othogonalité de carrés et de rectangles fomant aussi équerre, de coulurs variées parmi lesquelles le noir trouve sa place, dans des bordures, Portes rouges, (1955), pavés du pourpre au jaune, décalés. Il tâte du monochrome, Monochromie, 70 ZL, rose thyrien, (1970, MACM); il aligne six toiles verticales, Microchromie, tabac, biscuit, cuivre, (1984, MACM), toutes beiges mais de nuances différentes. Il est théoricien de la couleur avec ses toiles ou ses polyptyques, apparemment monochromes. Pour un oeil averti et attentif, ces oeuvres révèlent un savant et presque imperceptible dégradé, fruit d'études et de réalisations subtiles, et de minces superpositions nuageuses. La couleur est sujet de la peinture, on est en minimalisme*.

Expositions : 1950, cercle universitaire, Montréal et Greuze, Paris ; 1977, 1993, Centre culturel canadien, Paris (P), et 1998, (G) ; 2006, musée national des Beaux-arts, Québec, (P).

R├ętrospective : 1970, musée d'art contemporain, Montréal ; 1985, musée de Chartres.