Fiche de présentation

imprimer la fiche

LAWRENCE, Jacob

né le 7 septembre 1917 à Atlantic City, New Jersey, Etats-Unis d'Amérique, de race noire ; 1930, s'installe à Harlem, New York et commence à peindre ; 1930, Harlm Art Workshop ; 1941, épouse Gwendoline Knight, peintre ; 1943-1945 sert dans l'US Navy;  1946, enseigne à Black Mountain College*, puis, dans diverses écoles de Beaux-arts jusqu'en 1970 à la Skowegazn School of Painting, Maine ; 1972, docteur honoris causa du Pratt Institute et de nombreuses écoles de Beaux-arts, jusqu'en 1992 de l'Université Rochester de New York ; 2000, meurt le 9 juin à Seattle.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il illustre à la fois, le quartier, la prédication et l'histoire des noirs, avec aussi des dessins sur la guerre, War Series, (1946). Il travaille par aplats juxtaposés, géométrisés en opposant les couleurs, en traitant le sujet dans un environnement dépouillé, Street Orator's Audience, (1936) ou The Migration of the Negroes, n°22, (ca.1942, MOMA). Son oeuvre majeure, Migration, (1940), en 60 panneaux, partagés entre le MOMA, et la Philips Coll. Washington, est une sorte de tapissertie de Bayeux ou de B.D.* montrant l'exode des noirs du Sud vers le Nord, célébrant les héros noirs et hissant l'anecdote jusqu'à l'Histoire. Il travaille surtout à la gouache, Harlem Society, (1943, Musée de Portland) ou Bootleg Whisky, (1943, ibid), faits d'à plats presque métalliquement découpés, dans des compositions équilibres. A compter de Struggle, (1955), la composition complexifie les géométries jusqu'à frôlé le futurisme* The Family, (1964), Wounded Man, (1968), retour à la simplicité et Playground, (1983) ou Game Pockety Pool, (1999), ou les aplats sont éclatés et les visages remplacés par des têtes de mort.

Expositions : 1938, YWCA, Harlem, (P) ; 1941, Downtown, New York, (P) ; 1948, 1956, Biennale de Venise ; 2002, Made in USA, Bordeaux, Rennes et Montpellier, (G).

R├ętrospective : 1960, Brooklyn Musem ; 1974, Whitney, New York ; 1986, Seattle Museum.