Fiche de présentation

imprimer la fiche

JANIN, Louise

née le 29 août 1893 à Durham, New-Hampshire, États-Unis d'Amérique ; 1906, va vivre à San Francisco ; 1911-1914, Beaux-Arts de San Francisco ; 1921, s'installe à New York ; 1923, à Paris ; 193, adhère au musicalisme*; 1997, meurt le 26 juillet à Meudon.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : En 1923, elle est symboliste, inspirée par les philosophies ou les religions asiatiques; les scènes qu'elle montre, elle les encadre dans des motifs Art nouveau*. Son musicalisme est une jubilation de formes s'évasant en corolles, se conjuguant en ballet, dans des couleurs chaudes où dominent les orangés, les jaunes, les rouges, ou, à l'opposé, les teintes froides des violets et des bleus. Sans oublier une atmosphère théosophique. Des conques s'étirent au-delà d'une ellipse, Enchaînement, (1947). On voit passer des souffles colorés, en ellipses, au travers d'un oeil-de-boeuf, Isabelle de Castille, (1949). En 1953, des clés musicales distendues sont le plus directement explicites. L'hommage à Beethoven, (1960) est un jaillissement semblable au feu de l'Hymne à la joie. De 1958 à 1966, elle pratique des collages, intitulés Cosmogrammes, de papiers qu'elle a peints et qu'elle relie entre eux par des lignes souples.

Expositions : 1915, Salon des Beaux-Arts, San Francisco ; 1924, Bernheim-Jeune, Paris, (P) ; 1947, Salon des Réalités nouvelles, Paris; 1995, Patrice Trigano, Paris, (P).

R├ętrospective : 1974, Hexagramme, Paris ; 1980, Maison pour tous, Courbevoie ; 1988, Maison Victor Duhamel, Mantes-la-Jolie.