Fiche de présentation

imprimer la fiche

HUMBLOT, Robert

né le 13 mai 1907 à Fontenay-sous-Bois, Val-de-Marne, France ; 1930, académies de la Grande Chaumière* et Colarossi ; 1931-1934, Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Lucien Simon*; commence à peindre et, pour subsister, pratique divers métiers dont celui de pianiste en boîtes de nuit ; 1939-1941, mobilisé, prisonnier de guerre, évadé, son atelier est dévasté et la majeure partie de son oeuvre disparaît ; 1962, meurt le 14 mars à Paris ; est enterré à Noisy-sur-École.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Auteur de nus, de figures, d'animaux, de fleurs et de natures mortes. Il apporte à la figuration, la dialectique du coloré sur sombre, Autoportrait à la pipe, (1931) ou du clair sur sombre, la dramatisation des figures mises en page sur arrière-plan nu, Joueurs de cartes, (1935), absents de leur jeu, le regard angoissé, les iris noirs sans pupilles, le geste arrêté tourné vers l'extérieur; les fonds peuvent aussi être schématisés, L'Enfant mort, (1936). Les Amies de pension, (1959), ont des gestes de gêne dans leur nudité plastique et les mêmes yeux ; La Demi-vierge, (1959) est de la même approche, tandis que La Corrida espagnole, (1961), relâchée rôde autour d'une certaine caricature. Il est aussi, et  paysagiste de la Provence, à petites hachures verticales, des arbres et l'âpreté des rochers, (1950-1961), ou aplats  simples sous ciel bas, Scène de fermier, (1943). .Ses marines sont passées au même éclairage uniformément gris. Un classique plus qu'un académique, arrivé après le cubisme*.

Expositions : 1931, Salon des Indépendants, Paris ; 1936, Billiet-Worms, Paris, (P) ;1947, Whitney, New York, (G) ; 1958, Musée de l'Athénée, Genève (P) ; 1988, 2007, Bernheim-Jeune, Paris, (P).

R├ętrospective : 1964, Musée Galliera, Paris ; 1966, Musées de Cagnes-sur-Mer et Calvet, Avignon ; 1968, Musée Toulouse-Lautrec, Albi ; 1991, Centre culturel, Issoire.