Fiche de présentation

imprimer la fiche

GUYOMARD, Gérard

né le 20 novembre 1936 à Paris, France  ; vit à Paris et à Port-sur-Vanne.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : De 1964 au milieu des années 70, il met en place un vocabulaire d'images inspirées du pop*, celles de la vie quotidienne et celles des fantasmes érotiques, reliées par des entrelacs. Cette accumulation souriante d'une réserve de représentations, pour qu'elles soient toujours à portée d'oeii ; dans les années 80, La Rue Mongorgueil, (1982), il construit en sarabande, autour de béances : collages de femmes découpées dans des revues pornos, d'instruments domestiques, d'invitations au voyage, issus de catalogues prospectifs, qu'il pose sur des glacis d'acryliques acides, usant pour chaque tableau de la totalité des couleurs du prisme; ces papiers sont doublés par leurs silhouettes graphiques, qui procurent la sensation de la troisième dimension, reliés par des sinuosités, enrichis d'objets ou de personnages en transparence, dus au seul pinceau ; les humains tendent leurs bras vers le foisonnement de cet univers de consommation (dés)ordonné en guirlande. Il rend et l'acidité et la surabondance de l'information et zappe allègrement du sujet tragique au détail lubrique, tout en mêlant les échelles de grandeur ce qui crypte ce chaos organisé. Il est proche de la Figuration narrative*. Il ajoute une troisième dimension à ses créations le doublement des ses collages consacrés aux grands films, par des silhouettes ajourées appliquées sur les collages de journaux plaqués sur le support, (2006-2009).

Expositions : 1961, 1964, Salon de la Jeune peinture, Paris ; 1968, 1970, Camille Renault, Paris, (P) ; 1972, The Buckingham, Londres, (P) ; 2008, Lelia Murdoch, Paris, (P).

Rétrospective : 1994, salle Gustave Fayet, Sérignan ; 1998, Villa Tamaris, La Seyne-sur-Mer ; 2001, centre culturel du Noroît, Arras ; 2004, Palais synodal, Sens.