Fiche de présentation

imprimer la fiche

COX, Jan

né le 27 août 1919 à La Haye, Pays-Bas ; 1936-1937, Beaux-Arts d'Anvers ; 1937, histoire de l'art aux Beaux-Arts de Gand ; 1945, s'installe à Bruxelles ; voyages à travers l'Europe et l'Amérique du Nord, et, en 1956, enseigne à Boston ; 1980, meurt le 7 octobre à Bruxelles.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Jusqu'en 1960, de multiples influences sont décernables : De Chirico* dans une toile fantomatique de 1942, Bertrand*, dans Autoportrait (1954, MRBABx), aux traits allusifs ; Calder* en 1955, etc. La palette est homogène, aux couleurs variées toujours assourdies. Remarquable, en 1953, son anticipation des grandes architectures néofauves*, arches successives indiquant quelqu' entrée, accompagnées de l'un ou l'autre sujet symbolique, dans la suite de Combats mythologiques (1975 à 1980, Mus. Royaux des BA, Bruxelles). Dans les années 60, un style propre naît : la toile s'agrandit, les fonds deviennent unis, la palette de plus en plus acide, le graphisme grotesque se détache en masques lémuriens griffés, en touches hâtives épanouies en fleurs comme son contemporain Hérold* coexistant avec des formes floues. Il est assis entre un Cobra* dépouillé et un surréalisme inquiet. Ainsi de la maturité au décès, il a vingt ans d'un accent qui, sans être totalement novateur, est néanmoins personnel.

Expositions : 1938, Zaak A. Spillemaekers, Anvers.

R├ętrospective : 1989, Musée d'Art moderne, Bruxelles.

Lieux publics : 1964, 4 panneaux dans un wagon de TEE, pour la NCB; 1977, La Chute d'Icare, station de métro Herman-Debroux, Bruxelles.