Fiche de présentation

imprimer la fiche

GORIN, Jean

né le 2 décembre 1899 à Saint-Émilien-de-Blain, Loire-Atlantique, France ; académie de la Grande Chaumière* puis Beaux-Arts de Nantes ; coiffeur à Niort-sur-Erdre ; 1931, adhère à Abstraction-Création*; 1981, meurt le 22 mars à Niort.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Après avoir été marqué par l'expressionnisme*, (1922), le cubisme*, puis par le purisme*, (1925), pour la ligne, mais acquis déjà au seul emploi des primaires, Composition VI, (1925, MPSG), Composition VII, (1926, MBANa), il devient, en 1927, sous l'influence de Mondrian* un néoplasticien* de la deuxième génération ; il n'enfreint jamais la rigueur dépouillée du genre, mais contrevient à la règle dogmatique de l'orthogonalité, en usant parfois de la diagonale, (1937) et du cercle, (1947), et du gris, Composition n° 1, (1926, MBANa) et Composition, (1935, MRBABx). Il poursuit, fidèle à sa manière, la troisième dimension, Relief neo-plastique n°21, (1937, MPSG), tondo incliné, Le Vésinet, (1944, Louis), Construction plastique spatio-temporelle n° 8, (1946, MNAM), sorte de structure de pavillon et Construction spatio-temporelle n° 9, (1955, MPSG), sorte de structure de tour, ou Composition plastique n° 20, (1964, Louis), Composition spatio-temporelle, n° 44, (EAC). Tout en continuant des tableaux néo-plasticiens, Grille avec plan de couleur, (1950, MNAM).

Expositions : 1957, Colette Allendy, Paris, (P) ; 1960, Musée des Beaux-arts, Liège, (P) ; 1998, Lahumière, Paris, (P).

Rétrospective : 1965, Musée de Nantes ; 1967, Stedelijke Museum, Amsterdan ; 1969, CNAC, Pari s; 1973, Musées de Grenoble et de Saint-Etienne ; 1977, Musée de Nantes.

Musées : Musée de Grenoble, totalité de la succession.