Fiche de présentation

imprimer la fiche

FRYDMAN, Monique

née en 1943 à Nagès, Tarn, France; vit à Paris et Sénantes, Eure-et-Loir.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Depuis la fin des années 1970, quand elle commence à peindre, elle choisit l'abstraction*, voire la non-figuration*. Applications épaisses de couleurs plus que vives et signes ou traces, conjugués ou alternés, Sans titre, (1989, SG), éclatant du soleil de ses jaunes. Au milieu des années 90, elle bifurque, adoptant nuances et teintes pour des cordages et des cordes devenus l'unique objet de sa représentation en grands formats. Des pigments sombres sur une toile écrue et le grouillement de lombrics se tortillant, Dans un nuage, (1995) ou Les Sombres, (1998) Et de sa technique, puisqu'elle les jette, imprégnés, sur la toile, obtenant des reproductions précises et d'autres floues. La corde est la petite du cordage, elle flagelle sur des compartiments informels, puis sous fond uni, Rouge, (2004, MNAM).  Les uns et les autres progressent, emmêlés, rouilles et bleus dans bleus et rouilles. Des formes cryptées en ressortent, ambiguës. Des saisons avec Bonnard, (2009-2010) suite de monochromes aux motifs fuyants, fidèles aux canets du maître bien plus qu'à sa palette. Etr d'autres monochromes couleur brique, enfermés dans un cadre de briques qui en deviennent pâles, Brique et toiles, (2010). Elle saute le pas de la sculpture avec Inside/Out, (2010), anneaux de 2m. de haut, tenus l'un par l'autre.

Expositions : 1978, (P); 1983, 1991, Baudoin Lebon, Paris (P); 1995, Elbaz, Paris, (G) et 2009, (P) ; 1998, Rosa Turstky, Genève, (P) ; (P) ; 2000, Tag-Heuer, Tokyo, (P) ; 2011, Passage de Retz, Paris et Muée des Beaux-arts, Kanazawa, Japon, (P). (P).