Fiche de présentation

imprimer la fiche

FLAMENG, François

né le 6 décembre 1856 à Paris, France; fils du peintre Leopold Flameng; académie Julian, chez Jean-Paul Laurens; 1905, élu membre de l'Institut; 1914-1918, peintre aux armées; 1923, meurt le 28 février à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il connaît la célébrité par ses portraits mondains. Ses 200 aquarelles de guerre marquent une certaine distance avec les combats. Soit qu'il les traite en panoramiques, Crête des Éparges, (1915), soit qu'il montre en plan rapproché les ravages de la bataille passée, Ruines, Verdun, (1916), soit qu'il rapporte les accalmies des tranchées, Batterie de 400, (1916). Sa palette multiplie les nuances du gris et apporte quelques douceurs aux horreurs de la guerre. Il célèbre aussi, dans un riant post-impressionnisme* sans pompiérisme, Le Défilé de la victoire, (1919). Il est l'auteur de nombreuses scènes de genre.

Expositions : 1879, Salon des Artistes français, Paris.

Musées : musée de l'Armée, Paris.