Fiche de présentation

imprimer la fiche

DAVIDSON, Bessie

née le 2 mai 1880 à Adélaïde, Australie ; 1904, cours particuliers de peinture; séjourne à Paris et fréquente l'académie de la Grande Chaumière*; 1906-1910, retourne en Australie ; 1910, s'installe à Paris ; 1914-1918, s'engage comme infirmière dans la Croix-Rouge française ; 1939-1944, vit à Grenoble et vend sa peinture pour vivre ; 1965, meurt à Paris; 1999, son atelier est dispersé par Mes Beaussant et Lefèvre, à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Nourrie aux sources diverses. Cubique comme le Greco de la Vue de Tolède, avec Tourette, (1917) ou Menton, (1928), retrouvant le jeu d'enfilades de pièces, à la hollandaise, en 1926; séduite par le charme de Bonnard*, Jeune Fille lisant, (1930); post-impressionniste* de temps à autre, en 1925 comme en 1957 acceptant très tôt l'opulence bourgeoise des intérieurs des années 30, Fauteuil au bouquet, (1914); portraitiste rigoureuse, traditionnelle, restant en deçà de la mondanité, en 1913 comme en 1943. Elle déploie surtout son talent dans une facture expressionniste* aux empâtements généreux, maîtrisés par une légère bordure ; pour la montagne de l'Isère durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi pour des intérieurs, des fleurs, des paysages, des natures mortes. La Petite Marie, (1905), qui tient à la fois de Manet et de Degas, avec un coloris ferme dans un ensemble dépouillé. À compter des années 50, ses formats se réduisent 

Expositions : 1904, 1951, Salon des Artistes français, Paris ; 1907, South Australian Society, Adélaïde, (G) ; 1999, Ambassade d'Australie, Paris, (P).