Fiche de présentation

imprimer la fiche

CLOSON, Henri-Jean

né le 29 février 1888 à Liège, Wallonie, Belgique ; 1902, académie Saint-Luc de Liège ; 1903, séjourne aux Pays-Bas et en Allemagne et y rencontre Mondrian* et Macke*; 1904, Beaux-Arts de Liège ; 1921, se fixe en France, à Paris, puis Voiron ; 1932, adhère à Abstraction-Création*; 1946, naissance de Catherine Closon*; 1952, naturalisé français ; 1954, se fixe Paris ; 1975, meurt le 9 juillet à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : C'est un précurseur, annonçant par un dessin de 1904 l'abstraction* et le cubisme*, respectivement six et quatre ans avant leur apparition. Il use de traits ombrés, de perspectives simultanées, d'adjonction de textes et de chiffres. Mais poursuivant également d'autres pistes, il n'impose pas ses découvertes. Il ne se fixe pas et peint ou dessine aussi dans une facture cézannienne, Les Pommes, (1903), symboliste, Portrait de ma mère, (1905-1910), passant de la non-figuration* de Contrepoint, (1906) au style postimpressionniste* de Paysage de montagne, (1914), à la prémonition d'une forme à la Poliakoff*... ou à a Lacasse*, perdue dans le cosmos, Éminence grise, (1929). De 1930 à 1932, il peint une non-figuration particulièrement sensuelle, toute en rotondités opulentes et coulantes, Recherche de l'unité forme-intervalle, (1930) ou Tache blanche, (1938) : des croupes, des lèvres, des vagins non dits, rythmés, et c'est sans doute la période la plus personnelle et Composition, (1938), ahurie. Au-delà, son oeuvre est plus anonyme; le rapprochement avec Herbin*, Van Tongerloo*, Magnelli*, Rythmes et Cadences, (1939, col. CCB), et d'autres, n'est pas fortuit, puisqu'il développe une réelle connivence avec leurs oeuvres, Lutte de l'écriture contre l'oral, (1945).

Expositions : 1934, Local d'Abstraction-Création, Paris ; 1938, Art belge, Stedelijk Museum, Amsterdam ; 1947, Salon des Réalités Nouvelles*, Paris ; 2011, Musée Magritte, Jette, (P).

R├ętrospective : 1959, Atelier de l'artiste, Paris ; 1961, Musée de Peinture et de sculpture, Grenoble ; 1969, Musée des Beaux-Arts, Liège ; 1989, Salle Saint-Georges, Liège; 1976, Salon des Réalités Nouvelles, Paris.