Fiche de présentation

imprimer la fiche

BASTIEN, Alfred

né le 16 septembre 1875 à Ixelles, Bruxelles, Belgique ; 1891, Beaux-Arts de Gand et de Bruxelles ; 1915-1918, Grande Guerre comme engagé volontaire ; 1927-1945, professeur, puis directeur des Beaux-Arts de Bruxelles ; 1955, meurt à Uccle, Bruxelles.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Orientaliste à ses débuts, - il en reste quelque chose dans l'éclairage de l'Estuaire de l'Yser (1915) -, il est ensuite peintre à l'aquarelle, témoin des ruines de la guerre, d'un pinceau expressionniste*, Soldat dans une tranchée, (s. d.), Ecossais aveuglés par l'hypérite, (1917). Après le conflit, sourd aux sirènes du modernisme, il sait habiller la tradition du goût qui régnait dans les années 30 d'une palette brune et chaude, aux accents rembranesques, pour peindre les sous-bois de la forêt de Signes ou des paysages orientalisants, des intérieurs à l'opulence bourgeoise ou des femmes révélant leur nudité dans le luxe de la chambre conjugale.
Il connait tous les honneurs officiels, dont celui de se voir commander par Albert Ier Le Panorama de l'Yser, pour la réalisation duquel il use de ses nombreuses aquarelles peintes sur le terrain.

Expositions : 1917, Peintres du front, Berne, Suisse, (G) ; 1999, Crédit communal, Bruxelles, (G) ; 2012, 1917, Pompidou-Metz, (G).

Rétrospective : 1958, palais des Beaux-Arts, Bruxelles.

Musées : Musée royal de l'Armée, Bruxelles.