Fiche de présentation

imprimer la fiche

AUERBACH, Franck

né en 1931 à Berlin, Allemagne ; 1939, pris en charge par une famille britannique ainsi que cinq autres enfants juifs, il arrive à Londres ; 1942, ses parents meurent dans un camp d'extermination ; 1948-1952, St. Martin's School of Art, Londres ; 1952-1955, Royal College of Art de Londres, chez Bomberg*; vit à Londres.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il se partage entre portraits en paysages - dans un retour incessant à Primrose Hill - " cent heures sur le métier remettant son ouvrage ". À ses débuts, il est proche de Villon*, mais très rapidement, il devient expressionniste* et des plus fougueux; il modèle au doigt, comme pour les graver, ses huiles monochromes marron, Primrose Hill, (1954, Saat). Jusqu'en 1964, il travaille en appliquant les huiles, issues directement du pinceau en couches superposées, malaxées jusqu'à en obtenir un relief, Head of E.OW. (1961, MAGS) n'est qu'un amas informe de près et prend, lorsqu'on s'en éloigne, les traits d'un portrait tridimensionnel. To the Studio, (1979-1980, Tate) est encore de cette veine. Il est proche de son compatriote et contemporain Kossof*, tandis qu'en France, Leroy* pratique cette même technique depuis le milieu des années 30, en raffinant, en aplanissant ses épaisseurs. À compter de 1967, il se bat avec la toile dans un expressionnisme* violent ait de structures essentielles multipliées par des traits épais et nerveux qui strient l'espace en diagonales, verticales, carroyages de guingois, zigzags surtout, Origine of the Great Bear, (1967, Tate) ou Rimbaud (1975, ibid). Sa palette cuivrée s'allie parfois à des ciels d'incendie avec des luminescences chaudes. Il s'inscrit dans la ligne de ces peintres d'Europe centrale qui, venus à Montmartre*, ont fait l'école de Paris.

Expositions : 1956, Beaux-Arts, Londres; 1999, Marlborough, Londres.

Musées : Collection Saatchi, Londres, une cinquantaine d'oeuvres.