Fiche de présentation

imprimer la fiche

ARNAL, André-Pierre

né en 1939 à Nîmes, Gard, France ; 1962, professeur de lettres à Montpellier ; 1971, participe à Support-Surface* ; vit à Montpellier.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Pendant près de dix ans, à compter de 1963, il refuse le support rigide, ce qui  devient, en 1970, le commun dénominateur de Support/Surface*; il peint des géométries obtenues et par application directe de la peinture et par pliage, les deux moyens se cumulant, pour voir, comprendre et montrer comment le matériau réagit à la vue, par lui-même, sans intervention esthétique. C'est l'époque des froissages et des pliages (1967-1975), ceux-là donnant un résultat baroque, ceux-ci, une très stricte géométrie, Pliage, (1971).
Suit un silence après lequel on le voit réapparaître pour des " arrachements ". La couleur est préparée sur un support au sol, avec des châssis de carroyage pour ménager des blancs; ensuite la toile est appliquée sur cette première toile " palette ", puis arrachée après un certain temps de séchage. Si l'opération est recommencée plusieurs fois, la bigarrure multicolore de couleurs vives emplit la surface avec ses déchirures ; sinon, les lambeaux de peinture subsistent à l'arrachement en se détachant sur fond uni. Le résultat peut n'être gardé qu'en partie, découpé en formes autonomes et ajusté par collage sur une toile blanche et des surpeints linéaires interviennent parfois.
De 1992 à 2011, il procède à des collages sur ardoise d'écolier. Christian Bonnefoi* est proche. Il puise simultanément dans toutes ses techniques, parmi lesquelles il faut compter aussi ficelage, pochoirs, frottage, voire peinture directe, et les applique sur papier ou sur toile

Expositions : 1962, Montpellier ; 1971, Biennale de Paris ; 1972, Hardy, Paris,  ; 2011, gal. de l'Europe, Convergences, et Point rouge, Paris, (P) ; 2013, Convergences et Intuitu, Paris, (P).