Fiche de présentation

imprimer la fiche

GAILLARDOT, Pierre

né le 2 août 1910 à Saint-Florent, Yonne, France ; autodidacte ; 2002, décède ; 2002, son atelier est dispersé pour partie par Me Suze, à Périgueux ; 2003, par CID à Deaville ; 2006, par Me Miallon à Périgueux

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Les figures ne sont pas détaillées, mais la couleur leur donne un relief; sans bordure, les contours flous se juxtaposent et leur liberté leur évite toute joliesse conventionnelle. Il célèbre le monde du sport et du loisir, La Course cycliste, (s.d.), le Tournoi des cinq nations, (1960), dans une mêlée plus souple que celle de Delaunay*, un Match de polo à Deauville, (1959) dans la vibration duquel il y a une lointaine parenté avecc Raoul Dufy* comme dans Le Jockey à l'étoile, (1972) et Le Bar du soleil à Deauville, (1960), resplendit des feux des jaunes, rouges et oranges. La palette baisse de quelques tons pour des sites parisiens, Le Pont Sully-Morland, (1945), Les Halles, (1950), l'abstraction de Balises à Granville, (1960), avec la ville rejetée en arrière-plan. Portraitiste, il détaille cette fois le visage, Madame Gillardot, (1950)