Fiche de présentation

imprimer la fiche

FRIANT, Émile

né le 16 avril 1863 à Dieuze, Moselle, France ; Beaux-Arts, Paris;  1883, prix de Rome ; 1895, voyage en Algérie ; 1923, élu membre de l'Académie des Beaux-arts ; 1932, meurt le 9 juin à Nancy.

Type(s) : Galeriste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Auteur de scènes de genre, y compris orientalistes pour ses paysages algériens de 1889 à 1892. Les dimensions de certaines toiles lui font prolonger les académistes-pompiers, La Toussaint, (1889, ORS),  La Peine capitale, (1908, musée d'Hamilton), sujet naturaliste dans brume hivernale pour un flou symboliste,  tandis que de petites natures mortes sont conçues dans cette même atmosphère. Portraitiste classique, Eugène Gatlet, (1924), il flatte ses sujets féminins, Lionne, (1920) ou les traite à la manière plus dépouillées de l'art-déco, L'Etudiante, (1923). Le contre-jour de l'Angelus, (1926), est tout imprégné de ce qui demeure en lui du symbolisme.

Expositions : 1882, Salon des Artistes français, Paris.

Lieux publics : Préfecture de Nancy.