Fiche de présentation

imprimer la fiche

CIURLIONIS, Mikalojus Konstantinas

né le 22 septembre 1875 à Varna, Lituanie (alors polonaise) ; 1889, école de musique de Plunge ; 1893-1899, Institut de musique de Varsovie ; s'initie aux philosophies orientales  1902, cours de dessin à Varsovie ; voyages dans l'Europe centrale ; commence à peindre ; 1906, se fixe à Vilnius ; 1909, entre en dépression qui le mène à la folie ; 1911, meurt le 13 avril à Vilnius d'une pneumonie ; inhumé au cimetière Rasa.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Quoique musicien professionnel, il développe une brève carrière de peinte de grandes compositions au pastel, entraînant dans le XXe siècle, une sorte de symbolisme abstrait La Création du monde, (1905, Mus. de Kaunas). Par sa flore, il relève de l'Art nouveau*, Fleurs,(1906, ibid) ou Hiver, (1907, ibid.) ; par la répétition cadencée des mêmes motifs, il annonce Kupka*, Éclairs, (1909, ibid.). Exceptionnellement, il peint un très long panoramique dans un style précis, à l'instar de celui du Novecento*, Raigardas, (1907, ibid). Il est peut-être le premier à inventer l'abstraction* non-figurative, avant Kandinsky*, n'abandonnant cependant jamais la référence à la réalité.

Expositions : 1906, Art lituanien, Vilnius (G) ; 2000, Musée d'Orsay, Paris, (P).

Musées : Musée Ciurlinis, Kaunas, la quasi-totalité de l'oeuvre.