Fiche de présentation

imprimer la fiche

CELICE, Pierre

né le 25 novembre 1932 à Paris, France ; 1952, rencontre Hayden*; 1958-1960, mobilisé aux armées ; 1965, s'installe en Seine-et-Marne et se consacre à la lithographie, tout en peignant et en exécutant des sculptures moumentales ; 1982, s'installe à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Au milieu des années 60, la réalité des paysages est bien présente, diluée par l'étirement des couleurs juxtaposées ou gardant la respiration des solutions de continuité. Cette réalité est encore présente, ensuite, dans la série des ateliers, mais fenêtres, châssis, pinceaux et tubes ne sont plus que prétextes à carrés et arrondis. En 1974, il adopte l'acrylique sur papier et ses formes prennent toute liberté avec des réminiscences de Cobra*. En 1981, le style est personnel fait de traits étiques, loin de toute figuration. Ce sont des coups de pinceau maigre comme ceux du Jasper Johns* de la fin des années 60, des graffitis* ordonnés, des gribouillis systématiques disposés en quatre plans : le fond, aux motifs répétés venant de quelque papier peint imaginaire, aperçu dans des déchirures de collages, le grillage, et, enfin, les triangles flottant sur lui comme des papillons. Les toiles sont construites comme une fenêtre double de guingois, sans perspective, sur une prédelle en guilloches. Les teintes acryliques sont acides et tendres tout à la fois. À la fin des années 90, les motifs se rangent comme sur une palissade, d'autant qu'ils sont oblitérés par des collages unis; mais ils ont pris une nouvelle fantaisie, une épaisseur de bandes bordées, alphabet cunéiforme, bambous incurvés, dans une matité dont le chromatisme ne varie pas. En 2010, il couvre sol et plafond du musée d'art d'Evreux, de larges bandes monochromes avec des déchirures en réserve.

Expositions : 1957, Simone Baduine, Paris, (P) ; 1999, Larock-Granoff, Paris, (P).